En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Librairie SILOË-BIBLICA
23 boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes
04 66 67 88 01
Entete

Accueil > Littérature francophone > Contemporains > Bye Bye Vermeer et autres nouvelles
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Bye Bye Vermeer et autres nouvelles

Anne Comtour , Lia Hoffer

Editions Créer
Format: PDF

     Extrait long

Prix :
12,00

Ajouter au panier
Un train, deux trains, une île... Deux ports, un chat, une cheminée avec ou sans feu. Du gel, des étoiles, du soleil. Des matins bleus, des jours gris, des soirs d’or et des nuits blanches. Et la vie qui se moque, sauf de ceux qui la croquent. Des histoires d’une drôlerie grinçante, à la fin toujours surprenante. Préface Anne et moi nous nous étions rencontrés au cours d’une dédicace. Elle me faisait part de sa soif d’écrire. Je lui répondais de succomber à cet appel car l’unique façon de maîtriser ses passions est d’y plonger. Quelques temps après, peu importe qu’il s’agisse de jours, de semaines ou de mois, je reçus sa première nouvelle « Bye Bye Vermeer ». Même si le texte n’avait pas été signé Anne, j’aurais deviné que l’auteur était femme tant l’écriture coulait fluide, gracile, vive, imprévisible et musicale. Des doigts de fée avaient tenu la plume, ou plutôt, les touches du clavier. Ce premier opus induit le talent de l’auteur. L’écriture ne peut mentir. Anne possède une réelle aisance qui donnera naissance à d’autres éclosions, peut-être un roman. Je le souhaite. Sa nouvelle possède l’intrinsèque qualité du genre, à savoir l’insoupçonnable fin. Au-delà, Anne évoque par ses mots la transformation actuelle de l’écrit. Sans support papier, comment cacher le texte ? Plongez-vous dans ce recueil d’Anne Comtour, nagez de mot en mot, de phrase en phrase ; plus vite que vous ne le croyez vous aborderez à la nouvelle suivante. Bonne lecture. Le Puy-en-Velay, 8 juin 2016. Albert Ducloz, écrivain.

Ceux qui ont été intéressés par Bye Bye Vermeer et autres nouvelles ont aussi consulté :