En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Librairie SILOË-BIBLICA
23 boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes
04 66 67 88 01
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans d'aventures > Les mille et une morts de Norbert Dupont
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Les mille et une morts de Norbert Dupont

Philippe Laperrouse

Publishroom
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
0,99

Ajouter au panier
1001 récits de vie.

Qui peut se vanter d’avoir été successivement : grouillot dans une étude de notaire sous Henri IV, confident de Madame de Sévigné, aide-bourreau sous la Révolution, curé de campagne vers 1800, journaliste polémiste au XIXe siècle, coureur cycliste du tour de France 1919, facteur à la Libération, et instituteur de nos jours ? Il faudrait 1001 vies pour réaliser un tel parcours. Oui, et donc 1001 morts. Guidé par la Voix, le jeune Norbert Dupont s’embarque dans une aventure rocambolesque qui lui fera traverser les époques. Une condition cependant : toujours décider des modalités de son trépas…

Découvrez les aventures rocambolesques de Norbert Dupont, et parcourez à ses côtés les époques : de Henri IV Madame de Sévigné, de la Révolution à la Libération, en passant par l'époque contemporaine !

EXTRAIT

Dans le village où je fus curé, la mort des vieux n’émouvait personne, elle semblait comme inscrite dans le paysage et les habitudes, au même titre que le temps des semailles et des récoltes. Les hommes naissaient, travaillaient la terre, puis décédaient tranquillement. Au xixe siècle, la valeur de l’existence n’avait pas beaucoup progressé : des jeunes gens trépassaient sottement à la guerre, parfois dans des révolutions populaires ou – s’ils n’y parvenaient pas – dans des duels au pistolet ou à l’épée, pour des motifs ridicules.
J’imaginais que le boulot de la Voix était en rapport avec cette triste façon qu’ont les hommes de disparaître ou de faire disparaître leurs concitoyens. Si mon hypothèse était correcte, la Voix m’aurait donc choisi pour étudier ce qu’il pourrait advenir d’un homme pour lequel le décès ne serait pas une fin. Je décidais que cette conclusion se tenait. Il ne fallait pas que j’entre dans la valse des mortels. C’est la raison pour laquelle Elle voulait que je reste discret sur mes dons et que je programme moi-même mes disparitions corporelles. La seule chose contrariante, c’était que je pouvais éprouver de la souffrance, la Voix n’en avait pas l’air indisposée.
Si j’osais encore ce jeu de mots amusant, j’étais un type qui était un prototype. Bientôt grâce à moi, plus personne ne mourrait.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Philippe Laperrouse a 69 ans et vit dans la banlieue lyonnaise, sa région de naissance. Après des études scientifiques et économiques, il rejoint la fonction publique, dont il est aujourd'hui retraité. Il a publié quatre romans, deux essais et deux recueils de nouvelles. Il a également écrit quelques pièces de théâtre. Il gère un site d’auteur : www.monpied.net, sur lequel on retrouvera toutes ses productions. Outre la littérature, il s’intéresse et pratique à temps perdu la BD, le foot et le jardinage.

Ceux qui ont été intéressés par Les mille et une morts de Norbert Dupont ont aussi consulté :