En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Librairie SILOË-BIBLICA
23 boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes
04 66 67 88 01
Entete

Accueil > Sciences humaines > Psychologie > Du Désir ou de la faculté appétitive
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Du Désir ou de la faculté appétitive

Emmanuel Kant , Émile Durkheim

Editions le Mono
Format: ePub

     Extrait long

Prix :
2,99

Ajouter au panier
Le désir (appetitio) est la détermination spontanée de la force d'un sujet par la représentation de quelque chose d'avenir, comme effet possible de cette force. Le désir sensible habituel s'appelle inclination. Le désir sans application de la force à la production de l'objet est le vœu. Le vœu peut avoir pour objet des choses que le sujet se sent personnellement incapable de se procurer, et alors il est vain (inactif). Le vœu stérile de pouvoir anéantir le temps qui sépare le désir de la possession est impatience. Le désir indéterminé par rapport à l'objet, et qui porte seulement le sujet à sortir de son état présent, sans savoir lequel prendre, peut s’appeler un vœu capri-cieux (que rien ne satisfait). L’inclination peu ou point disciplinable par la raison du sujet est passion. Le sentiment d’un plaisir ou d’une peine actuelle, qui ne permet pas la réflexion (la représentation rationnelle si l’on doit s’y abandonner ou y résister), est l’émotion. C’est toujours une maladie de l’âme que d’être sujet aux émotions et aux passions, parce que dans les deux cas la raison est sans emprise. Mais il y a une différence essentielle pour la qualité entre ces deux états de l’âme, tant pour la manière de les prévenir que pour celle de les guérir…

Ceux qui ont été intéressés par Du Désir ou de la faculté appétitive ont aussi consulté :