En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Librairie SILOË-BIBLICA
23 boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes
04 66 67 88 01
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Littérature sentimentale > Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir

John Cleland

GrandsClassiques.com
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
2,99

Ajouter au panier
Une jeune orpheline débarque à Londres pour mener une vie voluptueuse de self-made woman.

POUR UN PUBLIC AVERTI. Fanny Hill raconte dans des lettres à son amie comment, en jeune orpheline livrée à elle-même, elle a dû vendre ses charmes et user de son intelligence pour s'en sortir. Ainsi, c'est avec franchise qu'elle évoque son parcours et les expériences vécues : de sa vie misérable à la campagne, son arrivée sans le sou à Londres, son « initiation » dans une maison, puis de ce qui l'amena à faire commerce de son corps et enfin la rencontre avec l'amour de sa vie. Considéré comme le premier roman érotique moderne, il dépeint avec fidélité les mœurs libertines de l'Angleterre du XVIIIe siècle. La description de l'épanouissement érotique de l'héroïne est, sans nul doute, à l'origine du succès – clandestin – de ce roman que John Cleland a écrit derrière les barreaux, sur la proposition d'un libraire.

C'est à cet ouvrage que John Cleland doit d'être aujourd'hui considéré par les lettrés anglais comme l'égal de Daniel Defoe.

EXTRAIT

Madame,
Je vais vous donner une preuve indubitable de ma complaisance à satisfaire vos désirs et, quelque mortifiante que puisse être la tâche que vous m’imposez, je me ferai un devoir de détailler avec fidélité les périodes scandaleuses d’une vie débordée, dont je me suis enfin tirée heureusement, pour jouir de toute la félicité que peuvent procurer l’amour, la santé et une fortune honnête ; étant d’ailleurs encore assez jeune pour en goûter le prix et pour cultiver, un esprit qui naturellement n’était pas dépravé, qui, même parmi les dissipations où je me vis entraînée, ne laissa point de former des observations sur les mœurs et sur les caractères des hommes, observations peu communes aux personnes de l’état où j’ai vécu, lesquelles, ennemies de toute réflexion, les bannissent pour jamais afin d’éviter les remords qu’un retour sur elles-mêmes ferais naître dans leurs cœurs.

À PROPOS DE L'AUTEUR

John Cleland (1709-1789) est un écrivain britannique, issu d'une famille bourgeoise et militaire mais sans fortune. Par ailleurs, il devient orphelin très tôt. C'est lorsqu'il est en prison pour des dettes impayées qu'il écrit le roman érotique Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir, ouvrage qui fait scandale et qui mène à des poursuites judiciaires envers Cleland et son éditeur. Une version rectifiée parait en 1750 et, en échange d'une rente annuelle confortable, le président du tribunal obtient de l'auteur qu'il n'écrive plus de roman érotique ni libertin.

À PROPOS DE LA COLLECTION

Retrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.
Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces œuvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement.
Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

Ceux qui ont été intéressés par Mémoires de Fanny Hill, femme de plaisir ont aussi consulté :