En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
Librairie SILOË-BIBLICA
23 boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes
04 66 67 88 01
Entete

Accueil > Economie > Economie du développement > Hommages, témoignages, reconnaissance la bataille des idées : ses ultimes combats
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Hommages, témoignages, reconnaissance la bataille des idées : ses ultimes combats

Collectif

Coédition NENA/ENDA Tiers monde
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
5,49

Ajouter au panier
Ouvrage de ENDA Tiers monde en coédition avec NENA

L'apprentissage du passé en vue de la ré-appropriation des modèles traditionnels et vernaculaires jugés être équilibrés, harmonieux, respectueux de l'environnement et économiques, est une tendance qui prend de jour en jour plus d'ampleur. Depuis sa parution dans les années soixante dix, cette doctrine a mis en évidence tous les bienfaits d'une telle démarche. Elle a même produit des théories : « Technologies intermédiaires », « Architectures participatives »..., qui sont de nos jours encore très valides. Elle a également induit des actions d'envergure, dont l'exemple le plus largement diffusé, est celui mené par Hassan Fathy au village d'El Gouma en Egypte. Mais là où elle a certainement échoué, c'est au moment du développement d'une théorie solide de l'apprentissage des modèles du passé, qui soit capable de fournir à la fois les moyens de l'élaboration d'une connaissance réelle des situations anciennes, et des stratégies pour leur projection dans les situations actuelles. Ceci est particulièrement vrai de l'architecture, où l'on retrouve les séquelles de toutes les approches; « mimique », « interprétationniste », « analytique » et autres, développées jusqu'ici. Le papier, ici résumé, propose une méthode alternative d'apprentissage du passé à partir du cas empirique des villes traditionnelles sahariennes « Ksours » considérées comme « systèmes complexes » indécomposables. Il développe sur la base d'une épistémologie constructive, une modélisation conjonctive diachronique qui permet non seulement une formalisation efficace des phénomènes étudiés, mais aussi l'intégration des connaissances obtenues dans les situations de projet.

Ceux qui ont été intéressés par Hommages, témoignages, reconnaissance la bataille des idées : ses ultimes combats ont aussi consulté :